Top 10 des revêtements écologiques pour murs et sols

Comment

Aménagement

Vivre dans une maison écologique, c’est un engagement nécessaire si l’on veut préserver notre environnement. Dans la décoration intérieure, il existe de plus en plus de choix en termes de matériaux verts pour les murs et les sols. Parmi les matériaux verts les plus recherchés actuellement, en voici au moins 10 qui répondront à vos attentes.

  1. Le tadelakt

Originaire du Maroc, le tadelakt est un enduit naturel obtenu après un savant mélange de pâte de chaux et de pigments naturels. Pour le rendre imperméable, il faut mettre du savon noir entre les couches de tadelakt. Avec un résultat doux et lisse, le tadelakt garantit un résultat esthétique et décoratif.

  1. Les fibres végétales

Une fois tressées, les fibres de sisal, de coco ou de jonc de mer sont utilisées en tant que revêtement pour le sol et les murs. Pour mieux les choisir, il faut connaitre à l’avance les fréquences d’utilisation parce que les difficultés d’entretien diffèrent : le coco est difficile à nettoyer à l’aspirateur et le sisal se tache facilement.

  1. La noix de coco

Les écorces de noix de coco permettent de créer des dalles de 42×42 cm ou 42×84 cm spécialement dédiés aux murs. Suivant vos attentes, vous avez le choix entre 37 modèles tout aussi intéressant les uns les autres. Pour ce qui est de la finition, vous avez les dalles polies, teintées ou rustiques.

  1. La moquette écologique

Vendue en rouleau ou en dalles, la moquette en fil de laine non teintée remplit toutes les normes écologiques. Vous avez également les moquettes réalisées avec 70 % de fibres naturelles recyclées et les dalles fabriquées avec une électricité verte.

  1. Le linoléum

Même s’il a le même aspect que le PVC, le linoléum est réalisé avec de l’huile de lin et des poudres naturelles. Disponible en lames ou en dalles, le lino est désormais vendu sous de nombreuses formes et de couleurs qui s’adaptent aux différents styles de décoration intérieure.

  1. Les lambris écologiques

Réalisés à base de bambou ou de châtaigner brut, les lambris écologiques sont certifiés PEFC (Programme de reconnaissance des certifications forestières. Qui plus est, la finition naturelle en usine ne produit aucune COV ou composés organiques volatils.

  1. Le bambou comme parquet

Lorsque le bambou n’est pas verni et que les colles utilisées sont écologiques, le parquet en bambou devient un matériau vert. À noter que le bambou est une herbe facile à cultiver et sa résistance est comparée à celle du chêne.

  1. L’enduit à la chaux

Matériau écologique, la chaux est actuellement très exploitée en décoration intérieure pour obtenir des résultats spectaculaires. Suivant vos attentes, vous avez le choix entre de nombreuses teintes et des rendus pointés, lisses, brillants ou mats.

  1. Les peintures écologiques

Depuis le 1er janvier 2007, les normes européennes obligent les fabricants de peintures à limiter les rejets de COV. Pour ce faire, le glycérol a été remplacé par les peintures acryliques et alkydes. Et pour limiter les déchets, les peintures écologiques sont vendues dans des petits pots.

  1. Le papier peint écologique

Très décoratifs, les papiers peints écologiques sont réalisés à partir de matériaux issus de forêts à gestion équitable. Le recyclage et l’absence de chlore sont également des critères importants dans ces papiers peints fabriqués suivant les méthodes de l’intissé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *