Le poêle à granulés : un chauffage économique et écologique

Comment

Equipement

À la fois écologique, économique et performant, le poêle à granulés figure parmi les solutions de chauffage les plus recherchées actuellement. Si vous projetez d’investir dans ce type de chauffage, vous devez au moins connaitre les critères de choix, les techniques d’installation et les labels de qualité. Tout savoir sur les poêles à granulés.

Qu’est-ce qu’un poêle à granulés ?

Également connus sous l’appellation « poêle à pellets », les poêles à granulés sont des appareils de chauffage au bois qui ont été utilisés depuis les années 80, mais qui ont été relancés par la création d’un crédit d’impôt pour le renouvellement ou l’achat d’un appareil de chauffage au bois en 2005. Si l’on a l’habitude de penser aux bûches avec le chauffage de bois, le granulé est un combustible spécifique parce qu’il s’agit de petits cylindres de 6 à 10 mm de diamètre et de 2 cm de longueur créés avec les sciures de bois compressées, et ce, sans aucun agent de liaison. Combustible de qualité supérieure, le granulé a un taux d’humidité limité et un pouvoir calorifique conséquent. Pour une performance garantie, il vaut mieux se fier aux produits estampillés « NF Granulés Biocombustibles ».

Comment utiliser le poêle à granulés ?

Le poêle brûle les granulés de bois pour produire de la chaleur évacuée par le conduit chargé de la répandre dans toute la pièce à chauffer. Parmi les types de fonctionnement, vous avez le choix entre l’air chaud pulsé par ventilateur pour une dispersion rapide de la chaleur et l’air chaud envoyé par convection. Suivant les modèles, le réservoir de la poêle est capable de contenir 20 kg de pellets en moyenne. Ce combustible est plus facile à manipuler que les bûches de bois. Pour tout l’hiver, vous pouvez faire des réserves de combustible dans des stockeurs à pellets de 15 kg.

Quel rendement garantit le poêle à granulés ?

Avec un appareil bien réglé, le taux de rendement est de 80 à 90 % avec le poêle à granulés. Pour mieux gérer le poêle à granulés, il vaut mieux demander conseil à un professionnel certifié Qualibois qui a suivi une formation spécifique et qui vous aidera avec les techniques utilisées et les réglages indispensables pour limiter la consommation de combustible.

Qu’en est-il de son autonomie ?

L’alimentation du poêle à granulés se fait automatiquement via le réservoir de stockage intégré à l’appareil. Pour le remplir, il suffit de soulever le couvercle et le tour est joué. Suivant les modèles, l’autonomie de fonctionnement d’un poêle à granulés s’étend sur plusieurs jours, mais en moyenne, 15 kg de granulés permettent de chauffer la maison pendant 72 heures. Avec les appareils innovants, vous disposez d’un programmateur qui permet de définir à l’avance l’heure d’allumage ou d’extinction du poêle.

Prendre soin de son appareil

Pour prévenir l’encrassement de l’appareil et des conduits, il faut faire des entretiens réguliers du poêle à granulés. Avec certains modèles d’appareils, le cendrier amovible facilite le nettoyage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *